les différents types de marketplaces pour lancer son projet ecommerce

Les marketplaces sont de plus en plus présentes dans le quotidien des ecommercant, des entrepreneurs du digital., Voici une présentation de différents types de marketplaces pour lancer son projet ecommerce : définir le modele économique, le circuit logistique pour les produits

Quels sont les différents types de marketplaces pour lancer son projet ecommerce ?

les différents types de marketplaces pour lancer son projet ecommerce
les différents types de marketplaces pour lancer son projet ecommerce

Définition des marketplace ou place de marché :

elles permettent la mise en relation de deux groupes, généralement des consommateurs et des fournisseurs. Elles peuvent être de plusieurs types.

ainsi, Tout d’abord, les plateformes de créateurs servent à diffuser des contenus vers des consommateurs. On peut évidemment penser aux plateformes Social Media, mais aussi aux plateformes de contenu (YouTube, Medium, Twitch…) ou de développement (Google Play ou App Store).

Que peut on faire avec une place de marché ?

Les plateformes d’échange, quant à elles, construisent une transaction entre 2 parties. Il existe une multitude de plateformes d’échange : paiements, investissements, ou marketplaces. Une marketplace étant une plateforme d’échange qui connecte spécifiquement des vendeurs et des acheteurs.

Pourquoi les marketplace aide les commercants, complémentaire du le click and collect ?

quelles différences entre les Markeplaces de services et Markeplaces de produits ?

La limite n’est pas toujours évidente entre un service et un produit.

Exemple d’un use case avec Uber Eats: Si un vendeur vend  un ordinateur, c’est du retail; en revanche, s’il vend l’installation d’un parc d’ordinateurs, c’est du service. C’est à l’opérateur de marketplace de trancher et de choisir si sa plateforme vend des services ou des produits. En fonction de cette décision, il faudra adapter tout le processus d’achat et l’expérience utilisateur.

Les différentes typologies de marketplaces

Avant de se lancer dans le déploiement d’une marketplace, il est important d’avoir une vue d’ensemble sur les différents types de plateformes. Plusieurs typologies de marketplaces existent en effet et sont plus ou moins adaptées selon la nature des services vendus.

Marketplaces switch et non-switch :

Sur une plateforme non-switch, l’acheteur peut uniquement acheter, et ne peut pas vendre. Une plateforme switch permet à l’inverse à l’acheteur d’être aussi vendeur. Elle présente un avantage de taille : l’onboarding unique. Former vendeurs et acheteurs sur une plateforme est  coûteux et prend du temps. Sur une plateforme switch, chaque personne onboardée peut acheter et vendre, ce qui vous permet de doubler la valeur potentielle de chaque utilisateur.

Plateforme place de marché blindside ou openside

Là encore, le choix du type de plateforme dépendra principalement des services que vous comptez mettre en vente sur votre marketplace. Les plateformes blindside ne donnent pas d’options différentes pour un même service. C’est le cas par exemple d’Uber, qui ne vous propose pas une liste de chauffeurs avec des prestations différentes, mais un service de transport. A l’inverse, une plateforme openside comme Airbnb, Blablacar ou Fiverr affiche différentes options pour un même service, avec des prestations identifiées.

Service commoditisé ou non-commoditisé

Un service commoditisé permet d’afficher un prix visible pour les acheteurs : coupe de cheveux, prix à la journée d’un véhicule de location, prix d’une nuitée dans un hôtel… Les avantages sont évidents : c’est plus facile de comparer, et plus facile de pousser l’acheteur à l’acte d’achat.

A l’inverse un service non-commoditisé nécessite qu’un devis soit émis pour connaître le prix de vente du service.

Plateforme de marché managée ou non managée

Une marketplace non managée met en relation les vendeurs et les acheteurs, sans intervention de l’opérateur de la plateforme.

Ainsi pour le paiement, Les transactions se font de gré à gré, et la confiance se base uniquement sur les notations. Les coûts de fonctionnement sont alors très faibles, mais les commissions aussi.

Par ailleurs, Sur une plateforme managée, l’opérateur assume son rôle de tiers de confiance et prend plus de risques et de responsabilités. Il y a plus de garanties et de services client, et donc plus d’interventions humaines augmentant La structure de coûts et les commissions.

Plateformes marketplace d’offres ou d’appels d’offres

Les marketplaces conventionnelles présentent les offres des vendeurs aux acheteurs. C’est un format qui s’adapte aussi bien au B2B qu’au B2C ou au C2C. Elles permettent un achat rapide et une expérience sans friction pour l’acheteur.

Ainsi, Elles sont utilisées principalement dans le B2B et pour des services non-commoditisés car Les marketplaces d’appels d’offres sont basées sur les besoins des acheteurs. Ces plateformes provoquent une plus grande concurrence sur les prix et une bien meilleure expérience pour les vendeurs.

Services « on demand » ou planifiés

Les marketplaces de services peuvent vendre des services qui se consomment immédiatement, ou qui se planifient. Les prérequis techniques seront évidemment différents s’il faut gérer la disponibilité des services vendus.

La plateforme Cocorico : une solution adaptable pour tous les besoins

Lancer une marketplace est un exercice complexe qui demande de s’appuyer sur la bonne infrastructure technologique, et souvent un bon accompagnement de la part d’un prestataire. Cocolabs est l’acteur de référence des marketplaces avec plusieurs centaines de déploiements de sa solution Cocorico.

Ainsi, En faisant appel à Cocorico, vous pouvez déployer votre solution en interne, ou totalement externaliser son déploiement et sa gestion en Devenant un acteur majeur dans l’écosystème des plateformes en lançant votre marketplace de services.

Que propose La technologie Cocorico ?

Elle s’adapte à tout type de service : loisirs, artisanat, BTP, location de matériel… Que ce soit en B2B, en C2C ou en B2C, la solution permet la mise en ligne une marketplace robuste avec toutes les fonctionnalités nécessaires : gestion des agendas, géolocalisation, multi-vendeurs… Elle s’adapte aussi bien à des grands comptes avec plusieurs millions de visites par mois qu’à des start-up ou PME visant des marchés de niche

La plateforme Mirakl, la licorne française :

En septembre 2020, l’éditeur français Mirakl a levé 255 millions d’euros pour renforcer sa technologie de marketplace, se développer commercialement à l’international et livrer son hub Mirakl Connect qui permettra d’interconnecter ses marketplaces.

L’éditeur parisien surfe sur l’économie de plateformes qui voit des opérateurs de sites marchands embarquer des vendeurs tiers, un modèle qui a fait le succès d’Amazon, pionnier du genre, ou d’Alibaba. Créée à Paris en 2012 par Philippe Corrot et Adrien Nussenbaum, Mirakl a levé 255 M€.

Ainsi, L’épidémie de Covid accélère le besoin de transformation notamment en solution Saas ! Produit made in France, Mirakl est donc un chef de file mondial sur son marché.

Les plateformes de paiement en Ecommerce:

La plateforme de paiement Stripe :

Stripe permet de disposer de services de paiement qui offre une solution entièrement en marque blanche qui permet de gérer les paiements, la mise sous séquestre et les procédures “KYC” Know Your Customer/Business.

La plateforme de paiement Lemon :

LemonWay permet de proposer des solutions de paiement sur mesure pour les marketplaces. Titulaire de l’agrément d’établissement de paiement délivré par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution des litiges, Lemonway est le prestataire indispensable pour la gestion des paiements complexes.

La marketplace de paiement Mangopay, fournisseur de premier choix pour les plateformes internationales

Mangopay offre des services de paiement qui est uniquement spécialisé dans les marketplaces et qui dispose de compétences spécifiquement adaptées à la vente de services en ligne. Capable d’effectuer des paiements à des fournisseurs du monde entier.

Si vous souhaitez des conseils sur les différents types de marketplaces pour lancer son projet ecommerce, pour estimer la faisabilité et le coût de votre marketplace, rdv sur cocolabs

sources : blog du modérateur le BDM

Pierre Fibre Digitale

Laisser un commentaire